Trier

Gilet de protection

GILETS DE SÉCURITÉ

Les sports équestres peuvent être dangereux, c'est pourquoi il est extrêmement important de protéger son corps de manière adéquate, afin de limiter les potentielles blessures en cas de chute. Que vous pratiquiez le dressage, le concours complet, le saut d'obstacles ou l'équitation d'extérieur, le risque zéro n'existe pas et il suffit de quelques secondes pour se retrouver dans une situation dangereuse ou être victime d'un accident. Quelle que soit votre expérience en tant que cavalier, un accident ne prévient pas et peut entraîner des traumatismes ou blessures : un équipement de sécurité adapté est la seule manière de se protéger de ces imprévus. Tout comme le casque, un gilet de sécurité ou un protège-dos devrait faire partie de l'équipement de base de tout cavalier, quelle que soit la discipline pratiquée et indépedamment de la monture.

Jusqu'au début des années 2000, les gilets de sécurité étaient utilisés quasi-exclusivement dans les épreuves de cross du concours complet d'équitation. En effet, le port d'un gilet de sécurité est obligatoire dans cette discipline depuis de nombreuses années. Par ailleurs, certaines disciplines comme le saut d'obstacles se sont très largement popularisées en occident, y compris chez les jeunes cavaliers et chez les débutants.

Un gilet de sécurité permet de protéger le buste (en particulier les côtes et la colonne vertébrale) afin de limiter le risque de blessure grave. Outre les blessures à la tête, le haut du corps et le dos sont susceptibles d'être particulièrement touchés en cas de chute ou d'accident. Les fractures et les ecchymoses aux membres sont douloureuses et prennent relativement longtemps à guérir, mais le risque de blessure potentiellement mortelle ou laissant des séquelles est plus faible dans ces zones (il existe bien sûr des exceptions). Il est donc sensé de porter un gilet de sécurité pour protéger votre dos et vos côtes, même si vous ne pratiquez pas une équitation de haut niveau. Bien entendu, il appartient à chaque cavalier de décider de ce qu'il est prêt à investir pour garantir sa sécurité.


NORMES APPLIQUÉES AUX GILETS DE SÉCURITÉ

La protection assurée par les gilets de sécurité est définie par des normes appelées EN 13158 et BETA en Angleterre. Les deux attribuent un niveau de 1 à 3, qui évalue le degré de protection et n'est pas assimilable ni comparable aux niveaux 1 et 2 des simples protège-dos


AVANTAGES DES GILETS DE SÉCURITÉ PAR RAPPORT AUX PROTÈGE-DOS

Contrairement aux protège-dos, les gilets de sécurité assurent une protection plus complète : les protège-dos ne protègent que la colonne vertébrale mais les épaules et les côtes ne sont pas protégées (à l'exception des protège-dos équipés de protections sur l'ensemble du dos). Statistiquement parlant, la plupart des accidents surviennent lors de sauts, car il arrive que le cheval glisse ou que le cavalier chute à l'abord ou à la réception. Le risque de blessures supplémentaires, dues par exemple au piétinement par le cheval, peut être limité en portant un gilet de sécurité qui protège également la poitrine, les côtes et les épaules.

En terme de confort, il n'y a pas de différence notoire entre protège-dos et gilet de sécurité, à condition bien sûr que celui-ci soit correctement adapté et bien réglé.

Les gilets de sécurité sont désormais conçus de manière à permettre une bonne aération, bien qu'ils soient très enveloppants. Comme pour les protège-dos, la partie dorsale épaissement rembourrée n'est toutefois pas sensiblement meilleure, même sur les nouveaux modèles.

en savoir plus